4 types de rédaction web
4 types de rédaction web
4 types redaction web

Guide de la pire employée

4 types redaction web

Guide de la pire employée

Te réveilles-tu presque chaque matin en pensant « oh non, pas une autre journée au travail… » ? 

Rêves-tu secrètement de t’éclipser du travail en douce presque chaque jour pour aller faire autre chose plus intéressant ? 

Peut-être que tu as même déjà inventé une super raison valable pour prendre un après-midi de congé…

Bien que ce soit normal de vivre certains moments où notre motivation est faible (on est des humains après tout), si l’idée de travailler 35-40 heures chaque semaine te donne légèrement mal au cœur… tu as peut-être déjà pensé que tu n’étais pas une « bonne employée », voire « la pire employée ».

Laisse-moi te rassurer. Être « la pire employée » n’est pas une mauvaise chose. Ça veut simplement dire que tu n’as pas encore trouvé le travail idéal pour ta personnalité ou tes objectifs long terme (même si tu performes super bien comme employée — quand tu forces ta motivation).

Je suis passée par là aussi. Clique ici pour un mini-blog de mon histoire.

J’ai créé ce Guide de la pire employée pour te donner des pistes de solutions. 

Parce que c’est pas vrai que tu vas passer 70 % de ton temps à faire quelque chose qui ne te permet pas de t’épanouir.

guide de la pire employée

Étape 1

Observe tes émotions

Avant tout, observe tes émotions.

Comment te sens-tu avant d’aller travailler ? pendant ton shift ? et après ?

Heureuse ? Excitée ? Fatiguée ? Fâchée ? Distraite ?

Voici un exemple tiré de mon expérience :

En me préparant le matin pour aller travailler, je sens un énorme poids sur mes épaules. La journée va être longue. Émotion : colère

Rendue au travail, je me force pour jaser avec mes collègues et avoir l’air « présentable », mais la vérité c’est que je rêve déjà de retourner dans mon lit. Émotion : tristesse

Il est 17 h. La journée est finie YES ! J’ai un énorme boost d’énergie. Qu’est-ce qu’on fait ce soir ? Émotion : joie

Penses-tu que c’est possible de ressentir de la joie TOUTE la journée au travail, et presque CHAQUE jour ? OUI. c’est possible, et c’est à quoi tu devrais aspirer.

Mais avant, prends un papier ou ouvre un document et note tes émotions. 

Avant le travail : ___________

Pendant le travail : ___________

Après le travail : ___________

Cette étape te permettra d’avoir un regard extérieur sur ce qui se passe dans ton corps quand tu joues le rôle de « la pire employée ».

Étape 2

Auto-analyse tes skills

Utilises ta job d’employée pour auto-analyser tes compétences et tes inaptitudes.

T’es bonne dans quoi au travail ? 

Quelles tâches génèrent le plus de feedback positif de la part de tes supérieurs ?

Quelles tâches aimes-tu le moins faire ?

Quels facteurs te démotivent ou te distraient au travail ?
(ex. la micro-gestion de ton patron, le small talk avec tes collègues, etc.)

Note tes réponses dans le même document.

Pour ma part, je recevais toujours du bon feedback quand j’écrivais des textes.

On me demandait souvent de corriger des textes et rédiger des articles, des communiqués des descriptions d’offres d’emploi, et autres. J’avais compris que la rédaction, c’était mon fort. Et c’était aussi ce que j’aimais le plus faire.

Étape 3

Définis ton activité à monétiser

Comme la rédaction pour moi, définis l’activité qui te stimule le plus au travail. 

Si tu veux un petit sideline ou si tu veux remplacer ta job d’employée par d’autres sources de revenus, ce sera l’activité que tu chercheras à monétiser.

Est-ce la gestion de réseaux sociaux ?

La rédaction de textes ?

Naviguer le web à la recherche d’informations ?

L’administration ?

La comptabilité ?

Ça peut être plusieurs activités dans un même domaine.

Écris-le sur ton document. (+1 si c’est la rédaction comme moi ;))

Pssst. Avec le web en 2020, il est possible de monétiser BEAUCOUP de tâches auxquelles tu n’aurais peut-être pas pensées possible. Écris simplement les tâches qui te rendent heureuse sans douter de leur potentiel de monétisation, tu peux être surprise !

Étape 4

Prends du temps pour cette activité et engage-toi

Que tu cherches à quitter complètement ton travail d’employée ou à simplement explorer les options de freelance, prends du temps pour te diriger vers cet objectif et engage-toi.

Consacre ton mardi soir, par exemple, à lire sur les possibilités de générer des revenus de manière indépendante avec ton activité préférée.

Échange avec des gens qui ont réussi à atteindre les résultats que tu veux réussir. 

Je recommande LinkedIn, ma plateforme préférée pour réseauter et m’informer sur le marché freelance actuel.

Tu peux aussi préparer un plan d’action avec tes objectifs sur le court terme et long terme.

En tant que « pire employée », tu voudras tôt ou tard remédier à ta situation.

C’est pas vrai que tu vas continuer à passer tes journées à faire quelque chose qui ne te rend pas 100 % heureuse.

Et oui, crois-moi, c’est possible de monétiser ta passion ou ton activité préférée. (Merci à Internet !)

Si moi j’ai réussi… Toi aussi tu peux, right ?

Si la rédaction web est ton objectif, je tiendrai une formation en direct intitulée « Fais ton premier 1000 $ en rédaction web freelance » au début 2021. 

La formation pourra te permettre d’établir les fondements de ta mini-business de rédaction web, de trouver tes premiers clients et bien sûr, de générer ton premier 1000 $ comme travailleur indépendant (bye-bye la pire employée !)

Les places seront limitées, alors si ça t’intéresse, je t’invite à t’inscrire sur la liste d’attente.

La liste d’attente ne t’engage à rien.

Bonus : si tu t’inscris, tu pourras profiter d’un rabais de 100 $ sur la formation.

Fais ton premier 1000$ en rédaction web freelance

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email